pleias
FMhistoriquevaleursquestionsFM Célèbresloge-brestPrésentation Pleiasnos-travaux.htmlpostulergodfGODFconstitutionloges du GODFvisiteursVisiteurscontact fil

Quelques Francs-maçons célèbres

Hommes politiques

Allende Franc-maçonSalvador ALLENDE (1908-1973) Docteur en médecine en 1970, il fut élu Président du Chili mais assassiné trois ans plus tard lors du coup d'état qui renversa le gouvernement élu démocratiquement.
À 27 ans, en 1935, il fut initié Franc-Maçon par la Loge "Progresso" N°4 à l'Orient de Valparaiso.

 


Jean ALLEMANE (1843-1935) Ouvrier Typographe pionnier du syndicalisme et homme politique socialiste français. Employé dans une imprimerie, à 19 ans il est emprisonné pour avoir participé à la première grève des ouvriers typographes de Paris alors que ce type d’action est alors illégal. Ce combat marque le réveil du mouvement ouvrier sous l’empire. Jean Allemane devient un des créateurs de la chambre syndicale des typographes parisiens. Caporal de la Garde nationale parisienne en 1870, il participe, dès le début des événements à la Commune de Paris durant lesquelles, officier fédéré, il combat notamment du 18 mars jusqu’à la « Semaine Sanglante » dans son arrondissement du Quartier Latin. Caché, dénoncé, puis arrêté, Allemane est condamné en 1872 aux travaux forcés à perpétuité pour être ensuite déporté en Nouvelle-Calédonie. Il y subit des conditions de détention particulièrement difficiles, surtout après l’échec d’une tentative d’évasion en 1876 et, plus encore, du fait de ses positions tranchées. En 1878, il refuse de participer à la répression armée contre les insurgés canaques. Pour autant, comme tous ses compagnons, il est amnistié en 1879, ce qui lui permet de rentrer en métropole. Il adhère ensuite au Parti Ouvrier, fondé la même année par le frère Jules Guesde. Plus tard, il suit, avec le frère Jean-Baptiste Clément, les « Possibilistes » de Paul Brousse lors du congrès de Saint-Étienne qui voit la rupture avec les guesdistes d’obédience marxiste. À cet instant, Allemane incarne la lutte active contre le boulangisme. Il fonde, le « Parti Ouvrier ». En 1890, exclu du Parti car proche des anarchistes, il crée son propre mouvement, le Parti ouvrier socialiste révolutionnaire (POSR) qui préconise la grève générale comme moyen d’action révolutionnaire. En 1902, est fondé le Parti socialiste français (PSF), avec Jean Jaurès comme porte-parole, fusion des socialistes indépendants, de la Fédération des travailleurs socialistes de France (FTSF) de Paul Brousse et du Parti ouvrier socialiste révolutionnaire (POSR) d’Allemane. En dépit de la méfiance de ses militants envers le carriérisme des parlementaires, le parti ouvrier envoie déjà des députés à l’Assemblée. Ces élus "allemanistes" sont soumis, non sans difficultés, à un contrôle très strict du parti. Jean Allemane, dreyfusard déclaré, sera ainsi député de 1901 à 1902, puis encore de 1906 à 1910, pour le XIe arrondissement de Paris. Lors de ce deuxième mandat, il représente la Section française de l’Internationale ouvrière (SFIO), dans laquelle s’est fondu le parti ouvrier en 1905. Malgré le sérieux dans l’accomplissement de ses mandats, Allemane exerce fidèlement son métier de typographe. Il fonde l’imprimerie socialiste « la Productrice » qu’il transforme rapidement en coopérative ouvrière. Il publie, en 1910, ses « Mémoires d’un communard » qui sont moins une reconstitution historique - il y égratigne à peu près tous les leaders de la Commune et décrit plus le bagne que les événements parisiens - qu’un discours militant mis au service de ses convictions politiques du moment. Franc-maçon actif, Jean Allemane fut initié à la Loge « les Rénovateurs » à l’Orient de Clichy, loge du Grand Orient de France dont fut membre également Jean-Baptiste Clément (auteur de la chanson "Le Temps des cerises"). Il repose au Père Lachaise, non loin du frère Lucipia (voir Grands Maître).

Emmanuel Arago GODFEmmanuel ARAGO (1812-1896) Avocat, représentant à la Constituante, diplomate, député, sénateur français, fils de l'astronome et physicien François Arago. Emmanuel, de sensibilité républicaine comme son père et son oncle, fut nommé commissaire du gouvernement provisoire à Lyon en 1848. Il fut ministre du Gouvernement de la Défense nationale en 1869 (à la Justice puis à l'Intérieur). Le 3 juillet 1870, parrainé par son oncle Étienne Arago, il fut initié Franc-Maçon dans une Loge du Grand Orient de France, "Le Réveil Maçonnique" n°209 à l'Orient de Boulogne. Il fut en 1878, lieutenant Grand Commandeur du Suprême Conseil du rite écossais.

 

Loge maçonnique brestoise d'avant guerreVictor AUBERT, Ouvrier horloger, connu sous le nom de "Père Aubert" fut le premier maire socialiste de Brest de 1904 à 1908. En 1905, il fut initié par les frères de la Loge "Les Amis de Sully" à l'Orient de Brest.

 

 


jean Victor AUGAGNEUR Franc-maçonJean-Victor AUGAGNEUR (1855-1931) Médecin et homme politique français. professeur de médecine à la faculté de Lyon, maire de Lyon en 1900. Dès 1904, il est élu député de Lyon, membre du Parti Républicain-Socialiste. Il fut nommé Gouverneur de Madagascar de 1905 à 1910, ministre des travaux publics et des Postes-et-télégraphes de 1911-1912, ministre de l'Instruction Publique et Ministre des Beaux-Arts (1914), ministre de la Marine (1914) Gouverneur de l'Afrique Équatoriale Française (1919) Il dénonça les conditions inhumaines dont furent victimes les Poilus dans les tranchés. Il fut Vénérable de la Loge "Les Amis de la Vérité" à Lyon.



Jean Sylvain BAILLY Franc-MaçonJean Sylvain BAILLY (1736-1793) Mathématicien, astronome, littérateur et homme politique français. Maire de Paris, président de la Constituante. Il se passionne très jeune pour l'astronomie. Plus tard, il fait construire un observatoire sur le toit du Louvre. Ses travaux astronomiques lui valent son élection à l'Académie des sciences. Grâce à la publication de son "Histoire de l’Astronomie", œuvre littéraire et scientifique, le comte de Buffon, naturaliste, le fait élire à l'Académie française en 1783. Suite à diverses accusations, il est conduit à l'échafaud le 12 novembre 1793. Il fut initié à la Loge parisienne "Les Neuf Sœurs".

 


Edouard BENES Franc-maçonÉdouard BENES (1884-1946) élu Président de la Tchécoslovaquie de 1935 à 1938 date à laquelle il démissionne lors de l'invasion des Sudètes. Il fut Président du gouvernement Tchécoslovaque en exil dont le siège était à Londres, réélu Président en 1946. Initié à la Loge" Ian Alos Komensky N° 1" à Prague.

 

 


Berryer franc-maçonPierre Nicolas BERRYER, (1757-1841) Avocat originaire de Champagne. Charles Delacroix, son cousin l'encourage à le rejoindre à Paris pour faire son Droit. Il fut le défenseur du maréchal Ney devant la Chambre des Pairs en 1815. Il est l'auteur des "Leçons et modèles d'éloquence judiciaire" qui seront publiées après sa mort en 1885. Il était membre de la Loge "Salomon" à l'Orient de Paris.

 

 


Louis BLANC Franc-maçonLouis BLANC, (1811-1882) Journaliste et homme politique, il fut membre du gouvernement provisoire en 1848. Durant son exil il sera initié à la Loge "Les sectateurs de Ménés", à Londres. En 1854 il est installé comme 93e du Rite de Memphis et orateur du Souverain Conseil de ce grade. En 1882 il apparaît comme membre actif de la Loge "Humanité de la Drôme" à Valence et comme membre d'honneur de la Loge "Les libres penseurs du Pecq"

 

 

Hyacinthe-Martin BIZET (1808-1869), Propriétaire. Il fut le premier maire de Brest élu au suffrage universel. Initié par la Loge brestoise "Les Élus de Sully"


simon bolivar franc-maçonSimon BOLIVAR (1783-1830) de son vrai nom Simon José Antonio de la Santísima Trinidad Bolívar y Palacios. Né le 24 juillet 1783 à Caracas, il fut le libérateur de l'Amérique du Sud. il participa de manière décisive à l'indépendance des actuels Bolivie, Colombie, Équateur, Panama, Pérou et Venezuela. Bolívar participa également à la création de la Grande Colombie (Nouvelle-Grenade et Venezuela). Il fut initié par Miranda à La Grande Réunion Américaine. Il créa des loges en Amérique du Sud, mais à la fin de sa vie, devant les manœuvres de ses compatriotes, il suspendit l'activité des loges.

 

 

Jérome Bonaparte Franc-maçon n'est jamais venu à BrestBONAPARTE, Jérôme (1822-1891), Prince, personnalité politique et militaire du Second Empire, cousin germain de l’empereur Napoléon III.. Fut reçu louveteau à 17 ans, à la Loge La Paix à l'Orient de Toulon.

 

 

 

Leon bourgeois Franc MaçonLéon BOURGEOIS (1851-1925) Sculpteur talentueux et homme politique, il fut ministre et président du Conseil et un des promoteurs de la Société des Nations. Prix Nobel de la Paix. Initié à la Loge "La Sincérité" à l'Orient de Reims en 1882.

 



Pierre Brossolette Franc-maçonPierre BROSSOLETTE (1903-1944) Professeur agrégé d'histoire, journaliste au journal "Le Populaire". Résistant de la 1re heure, il fut missionné par le général De Gaulle pour faire le lien entre la Résistance extérieure et les mouvements de la Résistance intérieure. Il fut parachuté à trois reprises en France. Il fut arrêté en 1944 à Audierne par les nazis alors qu'il essayait de retourner à Londres. Il se suicida le 22 mars dans les locaux de la Gestapo pour ne pas parler sous la torture. Il fut initié en 1927 par Loge "Émile Zola" GLDF à l'Orient de Paris et par la suite, affilié à la Loge "l'Aurore Sociale"GODF à l'Orient de Troyes.



Henri Brisson (initié en 1865)Henri BRISSON (1835-1912) Avocat, journaliste et homme politique français. En 1859, avec Frédéric Morin et quelques autres amis, il contribua à la création du Progrès de Lyon, journal libéral, très hostile à l'Empire. Député d'extrême gauche de la Seine qui n'avait pas approuvé la Commune, il fut le premier à proposer une amnistie pour les condamnés. Il se présenta plusieurs fois à l'élection présidentielle mais échoua. Il fut initié Franc-Maçon en 1865.

 


James BUCHANAN Franc-MaçonJames BUCHANAN (1791-1868) Quinzième Président des États-Unis de 1857 à 1861. Il fut initié à la "Lancaster Lodge N° 43" à l'Orient de Lancaster en Pennsylvanie.

 

 

 

Gilles Marcel CACHIN Franc-maçonGilles Marcel CACHIN (1869-1958) Né un 20 septembre à Paimpol en Bretagne, il fut Directeur de l'Humanité en 1918. Membre du Comité directeur du parti communiste. Initié à La "Concorde castillonnaise" en 1889 mais il démissionna en 1901 de la Franc-maçonnerie lorsque le parti communiste demanda à ses adhérents de choisir entre parti communiste et Franc-Maçonnerie.

 


Jean-Jacques Régis de CAMBACÉRES Franc-maçonJean-Jacques Régis de CAMBACÉRES , duc de Parme (1753-1824) Un des rédacteurs du Code civil. Initié dans la Loge "La parfaite Union" à l'Orient de Montpellier. Affilié à la "Loge Ancienne" et de la "Réunion des Élus" à Montpellier. Il fut Vénérable de la Loge "Saint-Jean de la Grande Maîtrise", à l'Orient de Paris.

 

 

 

Comte Camillo di CAVOUR Franc-maçonComte Camillo di CAVOUR (1810-1861) Militaire et homme politique Italien. Fondateur de l'unité italienne, il en devint le premier chef de gouvernement en 1861. Ses activités maçonniques se restreignirent à son Piémont natal.

 



Sir Winston Leonard Spencer CHURCHILL Franc-maçonSir Winston Leonard Spencer CHURCHILL (1874-1965) Homme d'état britannique, militaire, journaliste, historien, écrivain. Il fut Premier Ministre de Grande-Bretagne pendant la seconde guerre mondiale. Prix Nobel de littérature en 1953. Initié en 1901 par la "Studholme Lodge 1591" à l'Orient de Londres.

 

 

Révolutionnaires Francs-MaçonsCamille DESMOULINS, (1761-1794) Avocat. Révolutionnaire membre de la Convention et rédacteur des Révolutions de France et de Brabant. Boursier au collège Louis le Grand, il côtoie Robespierre et Louis-Marie-Stanislas Fréron, le fils d'Élie Fréron, Franc-Maçon et adversaire de Voltaire. Camille Desmoulins donna, le 12 juillet 1789,  le signal de l'insurrection de Paris. Il fut initié très jeune car son nom apparaît dès 1776 sur le tableau des effectifs de la "Loge des Maîtres" à l’Orient d’Amiens. Il fut le parrain maçonnique de Danton initié par la Loge des "Neuf Sœurs" à l’Orient de Paris. Ce dernier ne fut pas assidu aux travaux maçonniques.

 

John George Diefenbaker Franc-maçonJohn George DIFFENBAKER (1895-1979) Avocat et homme d'État canadien. De 1957 à 1963, il fut Premier Ministre du Canada. Membre d'une Loge de l'Ontario.

 

 

 

Joseph Athanase Paul Doumer Franc-maçonJoseph Athanase Paul DOUMER (1857-1932) Homme d'État français, président de la République française de 1931 à sa mort, en 1932, durant la IIIe République. Membre du Parti radical, ministre des Finances à trois reprises, puis président du Sénat, Paul Doumer vit sa carrière couronnée par son élection à la présidence de la République, en 1931. Initié en 1879 dans la Loge "L'Union Fraternelle" dans le Cantal. Vénérable de la Loge "Voltaire" à l'Orient de Paris. Membre de la Loge "Patrie et Humanité" à l'Orient de Soissons dont il est le vénérable en 1889 (Loge ayant allumé ses feux le 21 janvier 1884 et mise en sommeil le 1er février 1911). Il fut élu au Conseil de l'Ordre du GODF (Grand Secrétaire en 1892). Il quitte cependant la Franc-Maçonnerie en 1906. Il n'était donc plus Franc-Maçon lors de son élection à la Présidence de la République.


Gaston DOUMERGUE Franc-maçonGaston DOUMERGUE (1863-1937) Avocat, magistrat et homme d'État. Président de la République de 1924 à 1931. Initié en 1901 dans la Loge "L'Echo" du Grand Orient de France, à l'Orient de Nîmes.

 

 


Felix Eboué Franc-maçonFélix ÉBOUÉ (1884-1944) Juriste, administrateur colonial. Petit-fils d'esclave, il devint le premier Gouverneur Général de couleur d'une colonie française au Tchad en 1938. En 1940, il rallia le Congo aux Forces Françaises Libres. Après la guerre, il participa à la décolonisation. En 1922, il est initié à la Loge "La France Équinoxiale", à l'Orient de Cayenne. Son épouse appartint au Droit Humain et sa fille, Ginette, à la Grande Loge Féminine de France.

 


Felix Faure Franc-maçonFélix FAURE (1841-1899) Négociant d'origine parisienne, il fut élu Président de la République le 17 janvier 1895. Initié en 1865 à la Loge "L'Aménité", Orient de Le Havre (GODF) Il devient Maître Maçon en 1869. Il présentera plusieurs planches dans différentes loges en compagnie de son ami Paul Doumer.

 

 

Jules, François, Camille Ferry (1832-1893) Avocat, membre du Corps législatif, membre du gouvernement de la Défense nationale, chargé de l'administration du département de la Seine, ministre plénipotentiaire en Grèce, député, ministre, président du Conseil des ministres, sénateur, président du Sénat. C'est comme ministre de l'Instruction publique qu'il reste dans nos mémoires, en rendant l'école laïque gratuite et obligatoire. Initié le 8 juillet 1875 avec Émile Littré (auteur du dictionnaire qui porte son nom) par la Loge "La Clémente Amitié" à l'Orient de Paris ; membre également de la Loge "Alsace-Lorraine" à l'Orient de Paris.

 

Gerald Rudolph FORD Franc-maçonGerald Rudolph FORD (1913-2006) né sous le nom de Leslie Lynch King, Jr. Trente-huitième Président des États-Unis d'Amérique de 1974 à 1977. Dans sa jeunesse, il fut scout et adepte de football américain. Pendant la seconde guerre mondiale, il est affecté sur le porte-avions USS Monterey. Il fut initié en 1949 à "Malta Lodge", Orient de Grand Rapid dans l'état du Michigan.



Joseph, duc d'Otrante FOUCHÉ Franc-maçonJoseph, duc d'Otrante, comte FOUCHÉ (1759-1820) dit Fouché de Nantes. Homme politique français. Ministre de la Police pendant les Cent-Jours. Fouché était Franc-Maçon en 1789 à la Loge "Sophie Madeleine, Reine de Suède" à l'Orient d'Arras.

 

 


Léon GAMBETTA franc-maçonLéon GAMBETTA (1838-1882) Avocat et homme politique. Il fut l'un des chefs de l'opposition à la fin du second Empire, puis l’animateur de la Défense nationale en 1870 et 1871. Il fut également leader de la Défense républicaine après le 16 mai 1877. Il a été président de la Chambre des députés de 1879 à 1881. Élu président du Conseil et nommé ministre des Affaires Étrangères de 1881 à 1882. Initié à la Loge "La Réforme", à l'Orient de Marseille, en 1869.

 


Garfield franc-maçonJames Abram GARFIELD (1831-1881) Enseignant issu d'une famille d'origine galloise, il fut élu 20e Président des USA, en 1881, après neuf mandats consécutifs au poste de représentant de l'Ohio entre 1863 et 1881. Initié en 1864 à la "Columbus Lodge N° 246" à Garrettsville dans l'Ohio.

 

 

 

Garibaldi Franc-maçonGiuseppe GARIBALDI (1807-1882) Homme politique italien et chef militaire, ardent défenseur de la liberté. En 1870, il offrit ses services à la France à la tête de ses Chemises Rouges. Initié à Montevideo en 1844 à la Loge "L'Asile de la Vertu" il s'affilia ensuite à la Loge "Les Amis de la Patrie, du GODF. En 1881, il fut élu Grand Maître Mondial du Rite de Memphis-Misraïm.

 

 

 

Félix Gouin franc-maçonFélix GOUIN (1884-1977) Fils d'instituteur, cet avocat s'engage volontaire en 1914 et il passe toute la Première Guerre mondiale au front, et participe notamment à la bataille de Verdun. Élu socialiste, il fait partie des quatre-vingts parlementaires à refuser les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Au procès de Riom de 1942, il assure la défense de Léon Blum dont il est l'ami intime. Il fut initié Franc-Maçon au sein de la Loge les Arts et l'Amitié à l'Orient d'Aix-en-Provence.

 

 

Jules Grévy Franc-MaçonFrançois Jules Paul GRÉVY (1807-1891) Avocat de profession, parlementaire républicain, il est arrêté lors du coup d’État de 1851. À la tête de l'Assemblée nationale (1871-1873), il préside plus tard la Chambre des députés. Il fut 4e président de la République française (1879-1887) Membre de la Loge "La Constante Amitié", Arras.

 

 


Samuel GOMPERS Franc-maçonSamuel GOMPERS (1850-1924) Fils d'émigrés hollandais, il fut cordonnier puis fabriquant de cigares. Fondateur président de la fédération syndicale américaine (American Fédération of Labour), iI fut membre de la "Dawson Lodge" Orient de Washington

 

 

 

Emile GOUDE Franc-maçon Elu de BrestÉmile GOUDE (1870-1941), Marin d'État, syndicaliste et homme politique natif de Grand-Fougeray, une commune d'Ille-et-Vilaine. Fils d'un forgeron, il est d'abord mécanicien dans la marine puis quitte celle-ci en 1898 et devient commis de l'arsenal de Brest. Il s'investit dans le militantisme syndical. Il est élu conseiller municipal de Brest en 1904. Il fut premier député socialiste de Bretagne en 1932,  Initié en 1905 par la Loge "Les Amis de Sully", il fut Conseiller de l'Ordre du Grand Orient de France en de 1924 à 1925.

 

 

Warren G. HARDING Franc-maçonWarren Gamaliel HARDING (1865-1923) Éditeur de journal et homme d'état. Il fut le 29e Président des USA (1921-1923) Initié en 1920 en Franc-Maçonnerie, il fut Chevalier Templier du REAA. Premier Président devenu Shriner (Ordre arabe ancien des nobles du sanctuaire mystique), l'ordre des Shriners prétend n'avoir aucun rapport avec l'islam. C'est une société paramaçonnique dont les membres doivent être maîtres Francs-Maçons.


 

Andrew JACKSON Franc-maçonAndrew JACKSON (1767-1845) Avocat issu d'une famille émigrée britannique, il fut élu 7e Président des USA pour deux mandats (1829-1837) Il fut élevé aux trois degrés maçonniques à l'"Harmony Lodge" de l'Orient de Nashville dans l'État du Tennessee.

 

 

 

Andrew JOHNSONAndrew JOHNSON (1767-1845) Tailleur de profession et d'origines modestes, il fut élu 17e Président des USA de 1865 à 1869, successeur de Lincoln. En 1851, il fut initié à la "Greenville Lodge" N° 19 à l'Orient de Greenville dans le Tennessee. Il fut le premier Président à être élevé 32e degré du Rite Écossais Ancien et Accepté.

 


Lyndon Baines JOHNSON Franc-maçonLyndon Baines JOHNSON (1908-1973) Enseignant issu d'une famille d'ascendance britannique, il fut le 36e Président des États-Unis d'Amérique de 1963 à 1969. Il est l'une des quatre seules personnalités à avoir servi dans les quatre charges électives fédérales des États-Unis : représentant, sénateur, vice-président et président. Initié en 1937 à la "Johnson City Lodge" N° 561 à l'Orient de Johnson City dans l'état du Texas. Il fut donc initié il fut quelques jours plus tard élu au Congrès et ne fut pas suffisamment assidu aux réunions maçonniques pour être élevé Compagnon et encore moins Maître. Il resta donc apprenti franc-maçon et aux États Unis, il n'est pas considéré comme franc-maçon à part entière.

 


Frank Billings Kellogg Frans-maçonFrank Billings KELLOGG (1856-1937) Juriste et Homme d'état américain qui reçut le prix Nobel de la Paix en 1929 pour le Pacte Briand-Kellogg, signé à Paris par quinze nations en 1928 et par soixante-quatre en 1934. Le pacte établissait une Cour Permanente de Justice internationale pour éviter le recours à la guerre entre les états. Kellogg y fut nommé juge en 1930. Il avait été reçu maître à la Loge maçonnique de Rochester, Minnesota, en 1880.

 


Lajos KOSSUTH franc-maçonLajos KOSSUTH (1802-1894) Journaliste issu d'une famille de petite noblesse hongroise, ce patriote hongrois, fut nommé gouverneur de la Hongrie pendant la courte période d'indépendance. Il rejoignit ensuite Garibaldi en Italie où il se fixa. Il fut initié en 1852 à la "Cincinnati Lodge" dans l'Ohio.

 


 

Fiorello H LAGUARDIA franc-maçonFiorello Enrico LAGUARDIA (1882-1947) Ce diplomate américain d'origine italienne, fut 3 fois maire de New York de 1934 à 1945. En qualité de maire de New York, il s'attaqua aux machines à sous de la mafia, chassant de New York, le mafioso Frank Costello. En outre, La Guardia purgea la police municipale ce qui permit d'assurer la légitimité totale des élections. En effet, en 1933 il n'y avait plus d'intimidation aux abords des urnes comme auparavant. Initié en 1913 à la "Garibaldi Lodge" à New York City.


Laisant Initié franc-maçon à BrestCharles-Ange LAISANT (1841-1920) Militaire, mathématicien, député, directeur du Petit Parisien, président de la Société mathématique de France. Charles-Ange Laisant fut initié dans la Loge "Les Amis de Sully" à l'Orient de Brest en 1869. Ayant quitté l’armée en 1876, il rejoint la Loge "Les Libres-Penseurs" à l'Orient du Pecq de la GLSE (Grande Loge Symbolique Écossaise) Le frère Laisant s’affilia ensuite à la Loge "Raspail", adhéra au "Droit Humain" nouvelle obédience mixte.

 

 

Isaac René Guy LE CHAPELIER Franc-maçonIsaac René Guy LE CHAPELIER (1754-1794) Avocat et homme politique d'origine bretonne, ce député du tiers de Rennes aux États-Généraux fut rédacteur du Serment du Jeu de Paume. Élu président de la Constituante le 4 août, il fit abolir la loi interdisant les corporations. Vénérable de la Loge "La Parfaite Union" à l'Orient de Rennes.

 


Jules LEGALL Syndicaliste et franc-maçon brestoisJules LE GALL (1881-1944) Grande figure de l'anarcho-syndicalisme. initié dans la Loge "les Amis de Sully" à l’Orient de Brest en 1921. Élu Vénérable Maître de cette Loge brestoise de 1930 à 1938. Arrêté plusieurs fois par la Gestapo pour ses engagements syndicaux et maçonniques, il fut déporté sous le matricule 41186. Il est mort dans le camp de concentration de Buchenwald en 1944 d’une septicémie. Les brestois continuent de cultiver sa mémoire. Un square porte son nom et le présente comme "Franc-Maçon et résistant"


Jules Masson Maire de Brest et de Morlaix et franc-maçonHippolyte MASSON (1875-1966) dit "le patriarche". Résistant et Homme politique breton. Ce fils d'un lieutenant des douanes, fonda le Syndicalisme postier. En 1897, il adhéra à Ligue des droits de l'Homme. Pionnier du socialisme en Bretagne, il fut maire de Brest de 1912 à 1920 et député durant deux Républiques. Résistant durant la 2e guerre mondiale, il est arrêté par la Gestapo mais relâché faute de preuve. Il sera nommé maire de Morlaix à la Libération. De 1946 à 1955, il fut sénateur. Initié Franc-Maçon par la Loge brestoise "Les Amis de Sully"

 

Jan MAZARYK franc-maçonJan MAZARYK (1886-1948) Pianiste et diplomate Tchécoslovaque, fils de Tomas Mazaryk, premier président du pays. Exilé en Angleterre pendant la guerre, il combattit les nazis pour la libération de son pays. À partir de 1945, en tant que ministre des Affaires étrangères, il combattit le communisme, ce qui l'amena à se suicider en 1948. II fut initié à la Loge "Jan Amos Komensky" à Prague.

 


Giuseppe MAZZINI franc-maçonGiuseppe MAZZINI (1805-1872) Juriste et philosophe, ce Patriote italien fonda après son bannissement, le mouvement clandestin Jeune Italie. Durant le reste de sa vie, il lutta pour la libération et l'unification de l'Italie. Il devint Grand Maître du Grand Orient d'Italie.

 

 

 

Pierre MENDES-FRANCE Franc-maçonPierre MENDES-FRANCE (1907-1982) Avocat. Engagé dès ses 17 ans contre l'extrême droite, Pierre Mendès France, plus jeune avocat de France, fut initié à 21 ans le 19 mai 1928 à la Respectable Loge "Paris". Il fut élevé compagnon le 15 mai 1929, maître le 8 mai 1930 et élu orateur-adjoint en 1930. Il visita régulièrement la Loge "Union et Progrès" à l'Orient de Pacy-sur-Eure. Il fut affilié à la Loge " La Liberté " et à la Loge " Honneur et Probité ". Lieutenant pendant la guerre 39-45, il rejoignit le général De Gaulle en Angleterre d'où il effectuera des missions sur la France occupée avant de devenir commissaire aux Finances du gouvernement de la France libre. Président du Conseil en 1954, il dut gérer la guerre d’Indochine et la décolonisation. En raison de sa politique et de ses origines juives, il fut la cible de l’extrême droite.

 

William MC KINLEYWilliam MC KINLEY (1843-1901) Avocat et homme d'état américain. Issu d'une famille d'émigrés britanniques, il fut le 25e Président des USA de 1897 à 1901. Il fut initié en 1865 à l'"Hiram Lodge" N° 21 de l'Orient de Winchester en Virginia.

 

 

 

Alex Millerand Franc-maçonAlexandre MILLERAND (1859-1943) Avocat, journaliste et homme d'État français. Il devient Franc-Maçon le 21 mai 1883 en adhérant à la Loge "L'Amitié" du Grand Orient de France. Il succède à Paul Deschanel en qualité de Président de la République du 20 septembre 1920 au 11 juin 1924 et sera remplacé par Gaston Doumergue, un autre Franc-Maçon.

 

 

 

James Monroe Franc-maçonJames MONROE (1757-1831) Avocat et homme politique. Cinquième président des États Unis durant deux mandats de 1817 à 1825. C’est un homme réputé pour son honnêteté qui prendra deux décisions (compromis du Missouri, Doctrine Monroe) qui se révéleront être d’une importance capitale dans l’histoire des États-Unis. Il fut initié à la Loge de Williamsburg dans l'état de Virginie.

 

 

 

Lucien Murat Grand-maître du GODFLucien MURAT (1803-1878) Homme politique, fils de Joachim Murat. Député du Lot et ensuite de la Seine. En 1849, il fut nommé pendant un court moment ministre plénipotentiaire à Turin (Royaume d'Italie) En 1850, il fut choisi en qualité de colonel par la Garde Nationale de la banlieue de Paris. Devenu sénateur, il fut reconnu en 1853 dans son titre de Prince. Élu Grand Maître du Grand Orient de France, il fit voter la Constitution de 1854 qui donnait au Grand-Maître, élu pour sept ans, de grands pouvoirs. Pendant son mandat de Grand Maître, il fit acheter l'hôtel Cadet qui est aujourd'hui encore, le siège de l'obédience GODF.


Pascal Paoli franc-maçon corsePascal PAOLI (1725-1805) Homme politique, philosophe et amiral corse. Dès 1755, il fut le chef de la lutte pour indépendance de la Nation Corse, il s'exila en Angleterre où il fut reçu Franc-Maçon le 15 juin 1778 au sein de la Loge "Les Neuf Muses" N° 325. Il fut surnommé : Babbu di a Patria, le (Père de la Patrie)

 

 

James Polk Franc-maçonJames Knox POLK (1795-1849) Ce juriste devint le 11e Président américain de 1845 à 1849. Il mena une politique étrangère expansionniste et une politique intérieure au fort pouvoir exécutif. L’énorme travail accompli pendant sa présidence se paye de sa santé. Il meurt le 15 juin 1849, âgé de 53 ans, quelques mois après la fin de son mandat. Il reçut les trois degrés en 1820, à la "Columbia Lodge" N° 21 à l'Orient de Columbia.

 


Jean Étienne Marie PORTALIS Franc-maçonJean Étienne Marie PORTALIS (1745-1807) Avocat, homme d'État, jurisconsulte, philosophe du Droit français, membre de l’Académie française. Un des principaux rédacteurs du Code civil; du Concordat et des articles organiques. Il fut un des Vénérables Maîtres de la Loge "L'Étroite Persévérance des Amis Réunis" à l'Orient d'Aix-en-provence.

 


Paul RAMADIER Franc-MaçonPaul RAMADIER (1888-1961) Avocat et dirigeant socialiste, il refusa avec véhémence les pleins pouvoirs à Pétain en juillet 1940 et participa à la Résistance. Il fut ministre du Ravitaillement du général De Gaulle en 1944. Initié en 1913 à la Loge "La Parfaite Union", à l'Orient de Rodez.

 

 


Théodore ROOSEVELT franc-maçonThéodore ROOSEVELT (1858-1919) Issu de familles aristocratiques d'origine hollandaise, cet historien, naturaliste, explorateur, écrivain et soldat fut le 26e Président américain de 1901 à 1909. Initié en 1901 à la "Mattinecock Lodge" N° 806 à l'Orient d'Oyster Bay dans l'état de New York.

 

 


Franklin Delano ROOSEVELT Franc-maçonFranklin Delano ROOSEVELT (1882-1945) De formation juridique et issu d'une famille aisée de New York, Franklin ROOSEVELT devint le 32e Président des USA de 1933 à 1945. Il fut initié le 11 octobre 1911 à la "Holland Lodge" travaillant au REAA à l'Orient de New York City. Membre assidu, il assista à l'initiation maçonnique de ses trois fils.

 

 

Victor SCHCELCHER franc-maçonVictor SCHOELCHER (I804-1893) Homme politique. Ayant voyagé aux colonies, il se fit l'apôtre de l'abolition de l'esclavage qu'il réalisa le 27 avril 1848 lorsqu'il fut ministre de la Marine du gouvernement provisoire. Il fut initié avant 1848 à la "Loge Les Amis de la Vérité" puis affilié à "La Clémente Amitié" toutes deux à l'Orient de Paris.

 

 

Retour